Ventes immo interactif

Les notaires ont mis en place un service depuis l’année 2016 permettant d’enchérir sur des biens immobiliers en ligne. Ce service s’appelle Ventes Immo Interactif. Les enchères des notaires classiques sont très connues, les enchères judiciaires le sont moins, les enchères des domaines sont peu connues et les ventes notariales interactives le sont encore moins.

Ce service est assez apprécié des vendeurs qui peuvent vendre rapidement et des acheteurs à la recherche d’une bonne opportunité. Cependant, il ne fonctionne pas de la même façon que les enchères classiques et il y a même de grosses différences à prendre en compte.

Pour le vendeur

Le vendeur qui souhaite mettre en vente rapidement son bien peut utiliser ce service en faisant appel à un notaire qui va orchestrer l’ensemble du processus. Après avoir signé un mandat exclusif au notaire, l’officier public se charge de promotionner le bien via le site officiel des notaires (rubrique Immo Interactif).

Le notaire propose alors une fiche détaillée du bien avec des photos, l’adresse, la superficie, la mise à prix ou encore le pas des enchères. Il est également indiqué le jour et l’heure au moment où les enchères vont démarrer avec une heure de fin. Généralement, la durée de la vente varie de 24 à 36 heures.

Des visites sans rendez-vous sont organisées par l’étude du notaire en charge de la vente. Les créneaux de visite permettent aux potentiels acquéreurs de bien voir le bien avant d’enchérir.

Dans la vente aux enchères interactives, bien que tout ressemble à un système d’enchères classique, s’apparente davantage à un appel d’offres. Cette notion est capitale et fait que les ventes immobilières interactives sont totalement différentes des enchères classiques.

Le vendeur choisit ensuite le dossier qui lui convient le mieux, pas forcément celui qui a porté la meilleure enchère et ensuite la vente se fait en signant un compromis, avec possibilité de rétraction, etc.

Le réel atout pour le vendeur est donc d’obtenir des candidats crédibles à l’acquisition du bien dans les meilleures conditions possibles, et ce, de façon rapide.

Pour l’acheteur

Ce type de vente offre les avantages d’une acquisition classique en pouvant obtenir le meilleur prix possible dans la mesure où le bien n’est pas vendu de façon classique. Le système s’apparente à un appel d’offres et permet d’acquérir un bien immobilier de façon rapide.

Un gros plus des ventes immobilières interactives est qu’on ne se retrouve pas dans une salle des ventes classique avec la pression du jeu des enchères. Cependant, dans certains cas, des participants qui participent à ces enchères en ligne ont tendance à oublier le prix du marché et à augmenter le prix de façon disproportionné (cas assez rares).

En participant à ce type de vente, vous devez garder à l’esprit que même si vous avez porté la meilleure enchère, ce n’est pas pour cette raison que vous remportez le bien. En réalité, vous formulez votre proposition et libre au vendeur d’accepter votre prix ou celui de quelqu’un d’autre.

Autrement dit, si vous enchérissez au maximum à 130 000 euros avec condition suspensive d’obtention de prêt et qu’un concurrent enchérisse à 125 000 euros payables comptant, il y a fort à parier que votre dossier ne soit pas forcément retenu.

Après les enchères, il y a une signature d’un compromis et la vente se poursuit de façon tout à fait classique.

Comment se passe la mise en vente ?

Vous l’aurez compris, les biens qui se vendent via ce circuit sont des biens appartenant à des personnes physiques et morales, et qui sont vendus “amiablement”. Ce ne sont pas des biens issus de saisies ou de liquidation judiciaire.

En concertation entre le vendeur et le notaire, les différentes conditions de la mise en vente sont établies. Il est notamment question de la fixation de la mise à prix mais aussi du calendrier de la vente.

Pour que le bien soit vendu dans les meilleures conditions, il faudrait que le prix de départ soit attractif et qu’il soit proposé aux candidats acquéreurs avec une possibilité de projection. Si votre bien est occupé et rempli de meubles et objets inutiles pendant plusieurs semaines, il ne sera pas présentable et il vaudra mieux vider avant la mise en vente.

Le notaire vous demandera ensuite un ensemble de documents pour préparer un cahier des charges et préparera l’ensemble des documents administratifs.

Le bien est ensuite promotionné sur le site des notaires et éventuellement sur des gros sites tiers comme Leboncoin et Seloger.

Quels types de bien peut-on trouver ?

Les ventes immobilières interactives permettent d’acquérir tout type de bien comme appartement, maison, parking, terrain, grande, local commercial, cave, box, chambre de bonne, ou même des biens atypiques.

Certains biens sont en parfait état, d’autres nécessitent d’importants travaux. La prise de connaissance des photos, du cahier des charges et du bien lors de la visite vous permettront d’en déterminer le prix le plus juste selon toutes ces informations.

Les visites et l’inscription à la vente

De façon générale, plusieurs visites sont proposées de sorte que le maximum de candidats acquéreurs puissent se rendre disponibles et visiter le bien.

Si le bien vous intéresse, il suffira de faire une demande sur place pour participer à la vente. On vous fera signer un document où vous reconnaîtrez avoir bien pris connaissance des conditions de la vente.

Ce document correspond à une demande d’agrément. Le notaire valide ensuite votre demande et vous obtenez des identifiants qui vous permettront de participer à la vente. Cette procédure permet d’éviter la participation des touristes et candidats non sérieux.

Si vous hésitez encore, rien ne vous empêche de faire une demande d’agrément et de ne pas participer à la vente si vous décidez que le bien n’est pas fait pour vous. La demande d’agrément étant gratuite et sans obligation de participer, vous n’avez rien à perdre.

L’appel d’offres

Au démarrage de la vente, vous l’aurez compris, les acquéreurs potentiels proposent leur offre en fonction du pas des enchères indiqué sur l’annonce.

Si une dernière enchère intervient quelques secondes avant la fin du chronomètre, le délai est rallongé de quelques minutes pour que les meilleurs enchérisseurs puissent prendre le temps de se positionner ou non.

Cependant, il est fortement recommandé de ne pas attendre les dernières secondes pour enchérir. Si par hasard Internet coupe à ce moment ou que votre navigateur présente un bug, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer.

Le compromis de vente et la suite de la vente

Une fois que le dossier choisi par le vendeur est retenu, la vente se poursuit par le compromis de vente, puis l’acte authentique in fine.

Le réel intérêt pour l’acquéreur est de bénéficier du délai de rétractation de 10 jours mais aussi de la condition suspensive d’obtention de prêt. Ces deux points sont inexistants dans une vente aux enchères notariale classique.

Cependant, ce n’est pas parce que vous avez un délai de rétractation de 10 jours qu’il faut prendre le sujet à la légère. Derrière, il y a un vendeur qui est généralement pressé de vendre, et un notaire qui aura réalisé une grande quantité de travail. N’enchérissez que si vous êtes réellement intéressé par le bien.